jeudi 11 mai 2017

Journées éducatives Terrasse avril 2017


Journées éducatives terrasse avril 2017


Lundi 3 :

Moulin du saut

Le moulin du Saut est un moulin à eau en ruine situé sur l'Alzou, dans le département français du Lot, sur le territoire de la commune de Gramat à quelques kilomètres du village de Lauzou. Le Sentier de Grande randonnée GR6 le traverse.
Les bases seraient du XIIIe ou XIVe siècle. Selon le Chanoine Albe, Hugues d'Aigrefeuille, seigneur de Gramat, arrenta (donna à bail) en 1442 le tènement (terre seigneuriale) du Saut pour y construire un moulin, qui fut bâti par Hugues Tarnier et cédé en 1473 à Pierre Paul, marchand de Rocamadour. En 1577, le moulin est en ruine. Il est reconstruit entre 1736 et 1739 pour 40 000 livres (une fortune pour l'époque) par Antoine Raymond de Fouilhac, baron de Gramat. Selon Eusèbe Girault de Saint-Fargeau il comportait 4 paires de meules mues par les eaux de l'Alzou canalisées via trois conduits. Passé après la révolution entre plusieurs propriétaires privés successifs, il a fonctionné jusqu'à la première guerre mondiale, pendant laquelle le meunier fut mobilisé. Il est acheté, en 1924, par un industriel de Périgueux qui le transforme en usine de production d'électricité d'un rendement modeste. En 1925, un incendie le ruine totalement. Il est aujourd'hui propriété de la ville de Gramat qui l'a confié, par bail emphytéotique, à l'Association des Amis du moulin du Saut et de la vallée de l'Alzou qui en assure l'entretien et la sauvegarde. Des interprétations maladroites et l'absence de maitrise d’œuvre qualifiée ont malheureusement conduit à la dénaturation partielle des annexes du moulin (granges : étables).Le moulin a fait l'objet de travaux de confortement et de mise en sécurité dans le cadre de la politique Espace naturel sensible conduite par le Département du Lot qui a aussi pour objet de gérer et préserver les habitats naturels remarquables qui entourent le site.

Le moulin est construit en pierre de taille sur le cours de l'Alzou, dans un lieu particulièrement isolé. Il s'appuie sur la paroi rocheuse qui le surplombe et qui constitue son quatrième mur. Au printemps les eaux de l'Alzou, pratiquement à sec en été, se gonflent pour former une cascade d'une dizaine de mètres de hauteur en contrebas du moulin.








Lune
Observation de la lune avec deux télescopes.

Mardi 4 :

Les clefs de Figeac

 

Le circuit des clefs de Figeac vous invite à parcourir la ville à la découverte de ses  édifices les plus emblématiques. Pour vous guider, des panneaux représentant une clef jalonnent la ville. Le symbole de la clef joue le rôle d’une flèche dont la pointe vous indique la direction à suivre. Trente clefs ponctuent ainsi l’itinéraire. Leur position est indiquée sur le plan par un point numéroté. Pour repérer les édifices décrits, signalés sur le plan par des pavés violets, référez-vous aux adresses mentionnées dans les paragraphes descriptifs.

Ce circuit ne permet pas de découvrir toute la richesse du patrimoine de Figeac .Pour approfondir la visite de la ville et la connaissance de son histoire, des guides conférenciers vous content Figeac au cours de visites générales ou thématiques organisées par l’Office de Tourisme. L’espace Patrimoine, situé à l’Hôtel de Ville, vous permet aussi de mieux comprendre l’histoire et l’architecture de la cité.


 

Mercredi 5 :

Exposition sur les amphibiens à Aubin

La nouvelle exposition du Musée de Géologie de Decazeville aura pour thème :          « REPTILES & AMPHIBIENS ». Elle sera présentée du 7 mars au 7 juin 2017.

Crapauds, salamandres, grenouilles, serpents, lézards, tortues… Tous ces animaux nous inspirent sympathie ou véritable dégoût, mais restent largement méconnus. Décryptant quelques mythes et légendes, décortiquant quelques rumeurs ou fables, l’exposition « Reptiles et Amphibiens » propose de faire connaissance avec ces vertébrés dits à « sang-froid ». Qui sont-ils ? Comment vivent-ils ? Où habitent-ils ? Cette exposition très ludique permet de découvrir la beauté, la richesse mais aussi la fragilité de ces espèces et de leurs milieux de vie.

Des manipulations, des vitrines, des terrariums, des jeux, des photos, des vidéos et même une mare d’observation jalonnent le parcours de cette exposition au contenu riche et varié. De remarquables moulages d’espèces plus « exotiques » sont également exposés afin d’illustrer la diversité de ces animaux à travers le monde : lézards, serpents, crocodiles, tortues…

La nouvelle exposition du musée Pierre Vetter invite petits et grands à découvrir le monde insolite des amphibiens et des reptiles !
Skate-park

VTT et skateboard au skate-park de Decazeville.











Jeudi 6 :

Visite d’une ferme, « le mas de Thomas », à Rocamadour

Vendredi 7 :

Voitures télécommandées, circuit V12

 
 
 
 
 


 

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire