jeudi 16 mars 2017

Projet Maroc développement durable

Cet atelier s'inscrit dans un projet plus vaste de notre association. En effet, cette année, ANRAS Solidarité et ENZO/Enfants de Zellidja orientent leurs actions sur les questions liées au climat et à l'environnement, plus particulièrement sur la diminution de la production de déchets. Il s'agit également de permettre la rencontre entre jeunes marocains scolaires, étudiants et jeunes français placés en institutions.

Cet atelier doit permettre d'apporter les clés pour comprendre les enjeux du développement durable afin de pouvoir agir, chacun à son niveau et selon ses possibilités sur l'environnement. L'éducation au développement durable (EDD) permet d'appréhender la complexité du monde qui nous entoure pour agir en citoyen responsable.

Le voyage au Maroc est aussi un outil pour atteindre cet objectif général. Ainsi, en avril 2017, aura lieu le 3ème séjour à Tiznit, au sud d'Agadir, région du Parc National Du Souss Massa sur le littoral atlantique.

 « L'éducation pour le développement durable (EDD) vise à doter les individus des comportements, compétences et connaissances qui leur permettront de prendre des décisions éclairées pour eux-mêmes et les autres, aujourd'hui et à l'avenir, et de traduire ces décisions en actes » Site de l’UNESCO, Education pour le développement durable

CONSTATS ET BESOINS

Deux séjours ont déjà été effectués en 2015-16. Parmi les jeunes de cet atelier, certains ont participé aux deux voyages précédents. Motivation certes, mais aussi cohérence car la répétition permet à certains jeunes de comprendre, « d'adhérer plus » au projet et enfin de donner du sens. En effet, il faut du temps et de la réflexion pour participer activement à ce projet, d'où l'intérêt de faire participer plusieurs fois les mêmes jeunes.

Le groupe se compose de 6 jeunes de 15 à 18 ans, possédant un minimum d’acquis sociaux, indispensable à un voyage à l’étranger de 15 jours. Comme la majeure partie des jeunes de l'ITEP, les élèves qui participent à cet atelier ont une connaissance et une compréhension limitée du monde qui les entoure. Ils lisent pas ou peu, la lecture leur demandant beaucoup  d'effort. Leur environnement familial est souvent  « compliqué », peu motivant et peu propice à une ouverture d'esprit et à leur épanouissement. L'expression écrite est encore plus difficile. En effet, ils présentent pour la plupart des lacunes importantes en grammaire et orthographe et surtout, des difficultés à structurer un discours (cohérence, argumentation). L'expression orale est plus aisée même si là aussi, ils ont du mal à argumenter et plus généralement à s'exprimer (vocabulaire restreint).

De même, pour certains jeunes, un racisme,  pas toujours conscient, banalisé et véhiculé par leur environnement en général, est bien présent. Et c'est aussi précisément là que le projet Maroc prend tout son sens, en s'associant au thème de la solidarité. En effet, cela peut permettre aux adolescents de prendre conscience qu'une autre réalité que la leur existe ailleurs, que l'autre (ici « l'étranger ») est un être humain à part entière, qui comme eux est un individu  respectable.

Nous soulignons, qu'il ne s'agit pas seulement de partir en voyage au Maroc. En effet,  le contenu de cet atelier donne une place importante à l'éducation au développement durable et à la participation aux actions citoyennes qui auront lieu au cours de l'année sur le territoire de Capdenac.
 
Cet atelier, comme le projet de l'ANRAS/Solidarités, s'inscrit globalement dans une démarche humaniste afin de prendre conscience que nous appartenons tous à la même communauté.
 
 
OBJECTIFS et  MOYENS
 
Objectifs  1      

                             - Comprendre l'intérêt général du développement durable (1er Trimestre).
                             - Prendre conscience de l'importance du traitement et de la réduction des déchets.
                             - Apprendre à « débattre » (argumenter, structurer sa pensée, enrichir le lexique et                               respecter la parole de l'autre).
Moyens 
-        sensibilisation avec le visionnage du documentaire « Demain » et une série d'autres documentaires courts et plus ciblés tels que « Le 6ème continent poubelle », sur la COP 21 et la future COP 22. Cinq thèmes seront abordés : agriculture, énergie, économie, démocratie et éducation.
-        Mise en place de temps de parole structurés.
-        Lecture à voix haute de textes simples (textes informatifs, presse,...) et compréhension écrite.
-        Visites de centre de traitement des déchets de Figeac, de la Recyclerie de Villefranche de Rouergue.
-        Participation à des débats/animations liés à l'environnement tels que la semaine organisée par l'ADEME 19/27 novembre 2016 sur la réduction des déchets ou encore la journée Solidarité du 20 décembre (à définir avec les jeunes).

Objectifs  2    

                                  - Participer et agir  à travers la mise place d'actions citoyennes régulières
(1er et 2ème trimestre).
                                  - Adopter une attitude responsable, devenir un acteur solidaire ici et là-bas,  « donner du sens » : agir en France et au Maroc.
 
Moyens 

-        Actions citoyennes sur le territoire de Capdenac (nettoyage de sites en lien avec la Mairie).
-        Participation à l'opération « Nettoyons la nature » initiée par les centres Leclerc les 23, 24 et 25 septembre 2016 (avec les jeunes de l’Itep, le 6 octobre).

Objectifs  3

                                  - Comprendre le monde qui nous entoure (respect, tolérance, accepter les différences).
                                  -  Découverte d'un territoire différent, le littoral atlantique marocain, et d'une culture différente (2ème Trimestre).     
                - Initiation au vocabulaire marocain de courtoisie (implication d’un jeune    franco-marocain de l’Atelier).

Moyens       

-        Réalisation de panneaux en vue d'une expo (photos, images et textes courts)
-        Élaboration d'un questionnaire afin de formaliser la communication entre les jeunes de l' ITEP et les marocains rencontrés.
-        Être un acteur du voyage au Maroc : le carnet de voyage (observer et écrire).
-        Elaboration d’un mini lexique.

 Objectifs  4

                                      - Partager son vécu, son expérience, ses pratiques (3èmeT). A leur retour, après leur expérience de terrain, « décortiquer »  leurs impressions, leurs réactions, leur vécu d'un « ailleurs », leur regard sur l'autre. Les aider « à décoder », à clarifier ce qu'ils ont vécu.
                                     - Rendre compte, être capable de montrer de manière cohérente ce qu'ils ont vécu, ce qu'ils ont fait (expérience de la solidarité).
                                     - S’approprier un environnement informatique de travail.
 
Moyens         

-        Mettre en place des temps de paroles structurés pour permettre à tous de s'exprimer, le plus clairement possible.
-        Réalisation d'un reportage photos et vidéos.
-        Réalisation d'une expo photos (panneaux).

Interview de Muriel :

-          En quoi consiste le projet ?

C’est un atelier composé de six jeunes qui s’appelle Education au Développement Durable/Maroc. Il ne s’agit pas, comme beaucoup le pensent, de simplement partir quinze jours au Maroc mais c’est un enseignement avec des actions citoyennes qui auront lieu au premier et au deuxième trimestre. Pour le premier trimestre, au niveau scolaire, on parlera du développement durable avec des actions de nettoyage de sites. Au deuxième trimestre on préparera le voyage et on parlera d’un paysage particulier, celui du Maroc et du littoral atlantique au sud d’Agadir. Au troisième trimestre, on travaillera sur le retour du voyage pour rendre compte de ce qui a été vu et vécu là-bas lors du séjour.

-          Depuis combien de temps le projet est-il lancé ?

Il existe depuis un an et déjà deux voyages ont été réalisés. Le troisième devrait se faire fin mars ou début avril avant les vacances scolaires.

-          Quel échange existe-t-il entre les deux pays ?

Un projet de solidarité a été mis en place entre l’ANRAS et des associations marocaines. Au départ le projet portait sur la réhabilitation et la restauration de petites choses (réparation de volets, peinture…). L’intérêt est de mettre en place des choses et des actions qui permettent aux jeunes de ces deux pays d’entrer en contact et de travailler ensemble.

-          Dans quelles villes êtes-vous allés ?

Nous sommes allés à Boubekker, près d’Oujda, au nord du Maroc et le prochain voyage sera au sud d’Agadir et on va étudier cette zone au deuxième trimestre. Cette année le projet n’est plus sur le bricolage mais sur la réduction de déchets donc nous allons nettoyer des plages sur le littoral.

-          Qu’est-ce qu’un littoral ?

Le littoral est une côte où il y a la mer ou l’océan avec de grandes plages et des habitations.

-          Changez-vous de ville chaque année ?

On ne peut pas le dire pour le moment.
Ci-dessous quelques photos du voyage réalisé en 2016:
 














 
NOTRE   VOYAGE   SOLIDAIRE   AU   MAROC
Du 12 au 23 mai  2017


Nous partons au Maroc le vendredi  12 mai de Toulouse à 12h10. C’est un vol direct vers Agadir. Nous atterrissons à 13h20, il y a 1h de décalage horaire.

 




Nous séjournerons à Tiznit (à 1h30 d’Agadir) et Sidi Ifni, plus au sud (à 3h d’Agadir).



Vue de la terrasse du lieu d’hébergement de Tiznit.



Lieu d’hébergement de Sidi Ifni.


Chantiers solidaires : nettoyages  de  plages.
Une grande journée de nettoyage est organisée le dimanche 14 mai, le jour de la fête de Mathias, ce jour-là, il travaillera doublement… Ce sera la plage d’Agloo (près de Tiznit) où nous rencontrerons de nombreux collégiens, lycéens marocains et plusieurs associations locales. Repas et soirée festive sur la plage après le ramassage…. Il est prévu qu’il y ait 200 personnes !





Nous avons prévu de nettoyer d’autres plages comme celles de Sidi Ifni, Mirleft… Nous travaillerons avec d’autres jeunes qui partent avec nous au Maroc, des jeunes de St Papoul , près de Carcassonne et de l’association Adages de Béziers. A Sidi Ifni, nous participerons au festival culturel qui a lieu pour la première fois du 11 au 18 mai 2017.


 

Des collégiens et lycéens marocains de la Maison des jeunes (Internat) que nous allons rencontrer et avec qui nous allons nettoyer les plages.

La Ville de GOULEMINE et son oasis, située aux portes du Sahara, à 1h15 environ de Sidni Ifni.

Tous ensemble, avec les jeunes qui partent au Maroc, nous visiterons l’Oasis et d’autres lieux. Le but de ce voyage, c’est aussi de découvrir une autre culture, de rencontrer des gens et de voir des paysages qui ne ressemblent pas à ce que l’on connait !!!
 



La commune d’Arbaa Sahel

Le Souk de Tiznit

Nous goûterons des plats bien différents ! Tajine viande de dromadaire, et plein d’autres plats…
Nous rentrerons en France le mardi 23 mai. Ce ne sera pas un vol  direct, il y a une escale à Casablanca. Ce sera un peu plus long… mais avec des souvenirs plein la tête…

 

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire